Happy birthday, nigger.

Publié le par kikikentucky

La question qui me revient le plus souvent est "Quelle est la difference entre la France et Les USA ?"
Ma reponse avec le temps evolue et se precise, et j'en viens au final a souligner une evidence, la difference, c'est l'espace. Et c'est tout.
Merci Kiki, me direz-vous, mais ca on savait ... oui ca on le sait, mais les implications de cette simple assertion sont infinies, complexes et se repercutent sur tout et tous.

L'espace est la reponse ultime a toutes les questions que l'on peut se poser sur la societe americaine quelque soit le bout de la lorgnette que l'on utilise.

Avant de migrer, je pensais betement que l'environnement n'avait pas de prise sur moi, que partout, je ne serais jamais ni plus ni moins que moi meme, c'etait de la connerie, big time.
Je mute.
A l'instar d'une plante que l'on rempote, je me sens grandir, je sais pas encore ce que ca va donner, je lutte encore un peu, attache a ce que je croyais etre, comme un chien a son os, mais je lache prise, je m'ouvre peu a peu et commence moi aussi a ressentir la pression de l'immensite environnante, et je ne veux pas parler uniquement de la multiplication des kilometres (ou devrais-dire  miles) avales, ou de la part que les drive-thru prennent dans mon budget.

Qu'on soit clair, l'Amerique ne m'a jamais fait bander, l'american dream, ca m'a toujours fait doucement rigoler. La plethore de pseudos entrepreneurs de droite avide de reussite qui s'expatrie ici ne m'inspire que du mepris, et pourtant ... ces abrutis, sont dans le vrai, on ressent vraiment ici que tout est possible.
Ca me fait drole de taper ces lignes, mais le regard que je pose sur moi meme a change, je commence a percevoir clairement qui je suis, bravache, agressif, arrogant, mais aussi affute, volontaire, et meme enthousiaste.

Je m'retrouve la, au milieu de nulle part, perdu au milieu d'une contree etrangere, et hop, je fleuris, je retrouve l'enfant en moi, curieux, libre et sans limites, alors que je le croyais mort, tue par les affres de la puberte, par la laideur environnante, par la premiere salope qu'a casse mon petit coeur.

Ca fait un an tout juste ou presque que je suis ici, et devrais-je vous l'avouer, je suis heureux, de plus en plus chaque jour. Bien sur papa tu me manques, toi aussi soeurette, et puis Yann, Celine, Francois, Elodie, Sandrine, Claire, Beatrice, Florent, Didier, Florian, Manou,Febreze, Marie, David toi aussi Annie (et oui je te tutoie) et tata miton, Maurice, Edwige, Vincent, les bruzois, Les saint-antoniens, leur rejeton Frederic, les malestroiens et en particulier Fanfreluche qui m'a fait le plaisir de me visiter, et tous les autres que j'oublie mais que j'aime. Bien sur vous me manquez, mais je pense a vous, et je vous sens tout proche.

Cette renaissance spirituelle, je l'accueille avec joie, elle profitera a mes enfants, ma femme.

Je sais pas ou je vais (meme si je me dirige vers une creperie), mais j'y vais avec plaisir, la banane.


Voila c'etait a la fois un p'tit bilan d'un an d'expatriation, et une parenthese pas drole pour vous dire a tous que je vais bien, voire super bien, et que je vous aime.

Bisous
KIKI


PS : je vous jure que je suis sobre comme un chameau.
PS2 : Yann je sens que ce billet t'inquietes, et je peux pas m'empecher d'en sourire.


Publié dans Environnement

Commenter cet article

Grandeb 27/08/2007 13:07

Coucou,Je vois que tu n'as tout de même pas perdu ton réflexe de me prêter de mauvaises pensées et de me faire des procès d'intention permanents. Je te le dirai jusqu'à mon dernier souffle : je n'ai jamais triché au monopoly et encore moins au full metal planet, je ne t'ai jamais rien volé, jamais je ne me suis moqué de toi. Au contraire, je trouve ce billet très touchant et sans doute est-ce la raison pour laquelle je n'avais pas eu la force de laisser un commentaire lors de ma première lecture. Il est vrai que depuis que je suis témoin de Jehovah, je vois les choses un petit peu différemment.Je t'embrasse. Je te rendrai les 300 000 francs que je te dois dès que je le pourrai.

kikikentucky 02/08/2007 15:28

Ca m'fait bien plaisir ma lodee d'etre lu de Corse. Je t'imagine dans un cybercafe aux murs lepreux dans un vieux village bien tranquille, toute serree dans ton petit bikini humide de l'eau pure d'une riviere enchanteresse ou tu te baignat moitie nue et .... oh merde j'deraille :)bisous lodee

lodee en corse 02/08/2007 11:50

Uen pensée corse, émue par ce post... je suis ravie que tu sois heureux... Je t'envoie un peu de charcuterie corse et là, le bonheur sera total ;-)
bisous mon KIKI
Lodee du maquis

kikikentucky 01/08/2007 07:17

pis j'attend toujours ta photo debile ....

kikikentucky 01/08/2007 06:49

tu veux dire que je suis un ... http://www.youtube.com/watch?v=oiVU9hLeWC4pour mon numero, lis la presse bordel, informe-toi !!