Evil opossum

Publié le par kikikentucky

Un peu loin de l'image d'Epinal de la petite famille opossum pendue par la queue a la branche d'un arbre bienveillant, non ?
Soyons clairs, cette pourriture de bestiole ressemble a s'y méprendre au fruit improbable des amours entre un vampire et un khmer rouge. C'est un impitoyable prédateur opportuniste, vicieux et méchant comme pas deux, seul un obscur instinct de conservation empêche l'opossum de dévorer sa progéniture, mais c'est pas l'envie qui lui manque.

J'ai rien contre cet animal démoniaque mais quand même, je me sens très proche des neo-zelandais depuis que j'ai découvert que : "L'opossum est considéré en Nouvelle-Zélande comme un animal très nuisible et sa chasse est un sport national. Tout Néo-zélandais qui se respecte se doit de tuer le plus d'opossums possible. Sur les routes, chaque nuit, des centaines d'opossums sont écrasés, car lorsqu'une voiture arrive plein phares, l'animal au lieu de fuir se dresse sur ses pattes arrières pour voir ce qui arrive. Une autre mode - et un sommet du "bon goût" en Nouvelle-Zélande depuis les années 1990 - est la vente de peluches « scratched possum » qui représentent un opossum aplati avec une trace de pneu." (source : Wikipedia) AHAHA VENGEANCE !!!

Oui, bon, si je crie vengeance c'est que j'ai recemment fait une rencontre avec un opossum et que, au final, c'est une nouvelle humiliation qui vient s'ajouter a une liste plus longue que je ne vous l'avouerai.

J'étais tranquillement installé sous mon porche à savourer le calme d'une soirée jeune et prometteuse, qu'un bruit étrange à proximité des poubelles me tira soudain de ma rêverie.
C'était un opossum reniflant les restes de nos savoureux dîners familiaux.
Amusé par la crainte absurde que le bruit de cet innocent pillage m'avait l'espace d'un  instant fait ressentir, je fouillai mes poches à la recherche de cacahuètes (et oui comme tout papa élevant ses rejetons dans un cadre ou la faune est omniprésente, j'ai des cacahuètes dans mes poches).
C'est a ce moment precis que l'Immonde leva  la tete vers moi et qu'une terreur froide me paralysa.
- Ce truc n'est pas humain
- Bien sur que non connard, c'est un opossum, ressaisis toi bon dieu ou il va te sauter a la gueule.
N'écoutant que ma conscience (parfois un peu dure avec moi, mais passons), je lançai ma canette de Budweiser en direction de la chose et d'une voix de stentor lui assenai : "I'm gonna kill you and all your fucking family son of a bitch !!"
A croire que le rat sous stéroïdes comprenait l'anglais littéraire, sans cesser de me fixer de ses petits yeux morts et sournois, il se dressa sur ses pattes arrières, gonfla démesurément son pelage et ouvrit la gueule pour émettre un son tout droit sorti d'un bruitage de "l'exorciste" en même temps qu'un crachat que j'imaginai mortel. Puis, ce répugnant petit enculé passa directement de la phase d'intimidation a la phase d'attaque en amorçant une course grotesque plein cap vers sa cible : Votre humble narrateur mes chers amis.
Sentant son haleine dans mon dos et préparant mes mollets à l'inevitable morsure, je franchis les 15 mètres me séparant de la porte de chez moi a mach 4.

- Qu'est-ce qui t'arrive chéri, tu es tout pale ? Tu as couru ? s'enquit ma femme.
- Ne pose pas de questions, pour ta sécurité il vaut mieux que tu en saches le moins possible.




Publié dans Environnement

Commenter cet article

kikikentucky 07/02/2009 22:42

merci l'ami

Lemu 04/02/2009 13:37

Et bah je m'suis bien poilé en lisant ce topic ! Allez hop tout droit dans les favoris, je sens qu'il y a matière à passer du bon temps sur ce blog

kikikentucky 06/01/2008 21:44

Welcome Valerie, t'en fais pas il est jamais trop tard pour les compliments ;)

Valérie Gourlot 30/12/2007 16:57

J'arrive peut-être un peu tard mais j'ai adoré lire cette anecdote au sujet de cet enc*** d'opossum ! Moi qui pensais que ces petites bêtes étaient toutes mignonnes... me voici bien éclairée !

lili 04/10/2006 09:40

mais non, mais non, ne change pas, tes 'ampoules' me permettent d'améliorer mon français...sauf que j'ai besoin des explications quand c'est trop 'français'!