mmmm M&M' s cookies

Publié le par kikikentucky

Quoi de plus ludique que les cookies au M&Ms pour initier les gamins à l'art délicat de la pâtisserie ?
Einh, quoi ? ben rien.

Leur moment préféré c'est l'incorporation des mms, 2 dans la pâte, 3 dans la bouche, mais au final, tout le monde se régale y compris papa gros porc en charge de la distribution, 1cookie pour les gamins, 3 pour moi.

Comme d'hab, ma générosité me pousse à partager la recette avec vous, mais vous allez ramer.
Ben ouais, le cookie ne se laisse appréhender que par les chanceux qui baignent dans la culture US jusqu'au cuir chevelu, parce que c'est bien de culture dont il s'agit, au niveau culinaire, le cookie est même le seul rejeton de  l'oncle Sam dignement exportable et tolérable aux fins et ciselés estomacs français. Accompagné d'un verre de lait, le cookie est indissociable de la torpeur ouatée des souvenirs d'enfance dans une Amérique prospère, confiante et plus ou moins ségrégationniste, ah c'était le bon temps... tiens prend un cookie.

Donc, pour vous faire apprécier de vos enfants, sortez 225g de beurre du frigo, et laissez le mollir mollement jusqu'à la mollesse molle (de une à trois heures selon la température ambiante) le temps de leur mettre Ratatouille dans le dvd.
Préchauffer le four a 180 degrés C (350 F)
Battez ensuite le beurre en crème dans une grande jatte, puis incorporez-y donc 150g de sucre blanc et 150g de sucre brun. Battez a nouveau jusqu'à obtenir une belle consistance bien aérée (2 minutes à l'électrique) puis, un à un, incorporez trois oeufs à la pâte. Enfin, incorporez 1 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille et battez un peu pour que la vanille elle soit bien partout dedans.
Dans un autre récipient, mélangez 300 g de farine, 1 cuillère à café de levure et une bonne pincée de sel, puis versez tout ça dans la grosse jatte sucre/oeufs. Battez et lorsque ça commence a être uniforme, incorporez 300 grammes de mms. Perso je prends des grosses poignées de bonbons et brutalise la confiserie histoire que le centre de la poignée se brise en éclat alors que la périphérie garde son intégrité géométrique. Du coup, dans le cookie y'a des gros mms tout ronds et des petits éclats de colorant multicolore très jolis.
Sur une plaque de pâtisserie anti-adhésive ou à défaut du papier sulfurisé, disposez des boules de pâte, genre une cuillère à soupe bien garnie par bouboule. Faisez attention, lors de la cuisson la boule s'étale bien, prévoyez de l'espace, et comptez trois tournées de four pour une quarantaine de cookies.
La cuisson est le point le plus délicat, vous pouvez laisser 10 minutes en confiance, ensuite guettez bien le cookie, il faut qu'il soit légèrement doré mais pas trop, et surtout que les bords ne noircissent pas du tout du tout, sinon en dessous c'est trop cuit et donc pas super bon, le point critique entre pas assez cuit, tout mou écoeurant et trop cuit genre croquant sec ne dure que quelques instants. C'est là qu'il faut agir et sortir les cookies du four en moins de deux, puis ligotez vos gamins une dizaine de minutes, laissez refroidir les merveilles, et dégustez tiède avec un grand verre de lait.

Merci ki ? merci KIKI.




Publié dans Gastronomie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kikikentucky 07/06/2009 16:44

et oui elodie, faut faire attention quand meme, dolce tiens moi au courant, en experte du cookie, ton avis m'interesse.

Dolce 02/06/2009 19:57

Merci Kikiiii ou devrais je dire Merci You ??? :) Je sens que je vais tester ca bientot...

lodee des bois 02/06/2009 09:42

Effectivement, le climax de la cuisson... J'en ai fait avec Elisabeth et ahlala, soit trop mou, pas assez cuits écoeurants soit trop cuits et secs... J'en ai fait une dizaine de fournées et quand le papier sulfurisé a pris feu dans mon four, j'ai dit à Elisabeth de fuir et j'ai condamné ma cuisine...