Hey Mr Tambourine, come over here if you dare

Publié le par kikikentucky

Ceux qui me connaissent vous le confirmeront, y'en a pas deux comme moi pour la polémique de bistrot.
En ce moment, mon sujet préféré, c'est Dylan

Dylan ici, c'est un héros.
Le consensus ultime qui met tout le monde d'accord.
Un poète, un philosophe, un dieu vivant ... etc.
L'icône blanche qui reprend la musique US des mains des afro-américains qu'ont la sale tendance de monopoliser le génie rythmique et harmonique.
Certes il est juif, mais il est blanc. L'honneur est sauf.
Sauf, sauf...
Sauf que.

Un génie, peut être, mais alors un génie de l'opportunisme et de la récupération.
On m'excusera bien mais faire son trou en ahanant des textes incompréhensibles (accent + voix de merde + ambition poétique), à une période ou le public est drogué jusqu'aux yeux ...
Et puis Dylan à sa guitare, il lui tire trois accords pourris, mais dans les 60's c'est cool, le hippie crasseux moyen peut chanter du Dylan à des filles légères autour d'un feu de camp, si il a pris deux cours de guitare et qu'il a pas de sinusite purulente, ça sonnera même mieux que l'original.

- Ah mais tu peux pas écrire ça, Bob Dylan c'est un grand musicien , il a influencé des tas d'artistes.
Ah ouais ? un grand musicien ? il fait quoi déjà ? de la folk ? avec une guitare sèche ? il a inventé quoi ? il touche à la gratte ?
ben ouais, c'est un loquedu avec une guimbarde qui joue de la "folk" (trois accords), et qu'est même pas foutu d'apprendre à se servir correctement de son instrument pendant une carrière de 45 ans. Puis il a influencé qui ? Hugues Auffray ? Gun's n'roses ?
Y'a pas besoin de faire de gros efforts pour se rendre compte que musicalement, le Bobby il a rien de fait de très génial ou innovant.

- OK mais mec, tu vois Dylan, c'est une atmosphère t'as vu, une émotion quoi ...
Une émotion ?
Qu'on s'entende bien, la musique, me procure TOUJOURS une émotion. Un bon métal bien gras, ou un vieil Iggy de derrière les fagots me donne envie de sauter en l'air, un bon Coltrane, de voler dans l'espace, un Jonasz bien larmoyant me donne envie de pain au chocolat, le dernier Britney Spears me donne envie de shooter dans l'auto-radio.
Dylan, rien.
Même une reprise faite par un interprète plus chaleureux (n'importe quel mammifère a sang chaud) me laisse de glace. Ce type est plus froid qu'un lézard, plus plat qu'un électro-encéphalogramme d'amibe.
Niveau émotion, Dylan c'est comme un très long discours de Balladur.

-Bah tu peux pas comprendre, Dylan c'est un poète, tout est dans ses textes.
Ben d'une tu me parles pas sur ce ton, je PEUX comprendre, et de deux, si tout l'intérêt d'une chanson est dans son texte, c'est pas une chanson.
Un texte sublime chanté avec une voix de merde sur une composition musicale simplette, le tout avec aussi peu d'enthousiasme que j'en ai à aller au taf, je suis désolé mais j'écoute pas. Y'a qu'à juste écrire des poésies à ce moment la. Ah c'est sur, ça rapporte pas de pognon et très peu de notoriété, mais faut choisir.
Bon, comme ma rigueur intellectuelle est inébranlable (et c'est bien dommage), j'suis quand même aller faire un tour sur http://www.bobdylan-fr.com, histoire de jeter un oeil sur les immenses poésies du maître, et aussi sur leurs traductions en français. Je vous invite a en faire autant, c'est tout bonnement risible.
Quand la rime sacrifie au sens, on recommence. C'est tout. Un texte "poétique" ça se cisèle, z'avez qu'a réécouter Gainsbourg ou Brassens. on floute pas un texte pour le faire sonner. On donne pas dans le mystique pour cacher sa paresse.
Et puis ce problème de précision mis a part, sur le fond, ça vaut de toutes façons, pas tripette.

-Ah ouais ? Ben alors comment t'explique un succès de 45 ans ? einh ?
Ben j'explique pas. Parfois, prendre une pose de poète maudit avec une guitare bontempi, faire référence à Rimbaud et Brecht en flattant le baby boomer baba cool, fuir les médias de façon mesurée et sourire avec son cul, ça suffit à faire une carrière de 45 ans.

C'est lamentable comment les gens sont cons.



En musique du jour, un ricain de la même génération, qui s'en sort un poil mieux à la gratte, à l'originalité, à la composition, au charisme etc etc ...






Publié dans Arts et cultures

Commenter cet article

mixlamalice 17/09/2008 22:29

J'avais bien compris le grossissage de trait mais moi aussi j'aime bien pisser dans un violon. Alors je vais faire une autre comparaison foireuse, initiée par ton article. Dylan c'est un peu leur Brassens a eux aux Amerloques. Sauf qu'il est pas mort. Et en version plus bobo parce qu'il est New-Yorkais (alors que Brassens cultivait son coté bourru pas trop trendy). Les deux ne sont pas des monstres guitaristiques (meme si Brassens c'est plus complexe que Dylan), ni des Dieux vocaux. Mais voila, ce sont des "poetes sociaux" et ils devenu, assez rapidement, consensuellement appreciés (voire adulés). Tout bon chanteur ou groupe anglophone avec un minimum de prétention artistique se doit d'encenser Dylan (en en faisant une cover ou en le citant en interview). Chez nous c'est pareil, toute la nouvelle vague tendance se réclame de Brassens (sauf que lui peut pas donner son avis). Et meme chez ceux qui s'en foutent profondément, il n'y a personne qui ira jusqu'a dire que Brassens c'est de la fiente. Bon, l'analyse vaut ce qu'elle vaut, mais je pense que des millions de cons peuvent se tromper en meme temps (cf n'importe quelle mode). Par contre quand des millions de cons se trompent pendant 50 ans, c'est peut etre que finalement ils ont raison.

kikikentucky 17/09/2008 21:39

ok, j'aime la reprise d'Hendrixattention, les rolling stones ont pioche leur nom d'une chanson de Muddy Waters et n'ont strictement JAMAIS ete influence par l'escroc.Grand compositeur, bof, grand interprete surement pas, Gainsbourg ? rien a voir.Bon, a part ca, je t'accorde que j'ai bien grossi le trait pour l'interet du billet, mais quand meme, j'en demord pas, Dylan ne merite pas d'etre a ce point encense.Sinon, ravi de te voir poster ici, j'aime bien ton blog aussi, il va rapidement se retrouver en lien ici.A plus

mixlamalice 16/09/2008 19:01

C'est rigolo parce que le dit Hendrix, il a (lui aussi) repris du Dylan (All along the watchtower). Perso, j'ai tendance a préférer les reprises de Dylan (et Dieu sait qu'elles sont nombreuses) aux originales, mais de la a dire que sa carriere c'est du flan il y a un pas que je ne franchirai pas. Il a aussi influencé les Rolling Stones (ah oui, tiens leur nom c'est aussi une chanson de Dylan), Hendrix donc, et tellement d'autres. Certes, ce n'est ni un Dieu a la guitare (mais dans ce cas la Yngwie Malmsteen serait plus connu), ni un super chanteur (dans ce cas la tout le monde aimerait Johnny), mais c'est un grand compositeur-interprete, oui, a la Gainsbourg (en moins autodestructeur).

kikikentucky 10/08/2008 21:31

mon coeur saigne de tant de cruaute.

kiff ta race 10/08/2008 00:53

nan j'ai tapé "blaireau qui kiffe jonasz"