Come back Paul, but don't stay too long

Publié le par kikikentucky

undefined
free music


Cet article s'adresse aux plus de 35 ans qui ont eu suffisamment de jugeote pour réserver une partie de leurs neurones aux trucs sans intérêt au lieu de tout investir dans un boulot qui de toutes façons est également sans intérêt (tas d'cons).

Paul Young (voir photo ci-dessus) est  un "artiste chanteur de pop" britannique qui a connu son heure de gloire en 1984 avec sa chanson "Come back and stay" (reviens et reste).

Il se trouve (pas d'bol Paulo), que je me rappelle très bien la version 1984 de cette chanson.
Il s'agissait, comme presque tout les tubes de l'époque, d'une répétition hypnotique du titre de la chanson (come back and stay), suivie et précédée de courts passages chantés en yaourt.
Il faut pas m'prendre pour un con, c'est vrai, en ce temps là j'avais douze ans, mais je me souviens parfaitement que cette chanson était dénuée de toutes paroles hormis son titre et donc, dénuée de sens, de message ou de quoi que ce soit de traitable à l'écrit.

Quelle ne fut donc pas ma surprise en entendant l'autre jour  à la radio, une version de cette chanson manifestement retravaillée, puisque cet abruti de Paul Young chantait  du vrai texte avec une histoire, un peu comme les chanteurs francophones l'ont toujours fait.
Evidement, le texte est affligeant, et rends compte des malheurs du personnage attaché plus que de raison a son partenaire sexuel, et faisant tout un flan sur son départ.
En 1984, Paul Young  ahanait bêtement une mélodie sans queue ni tête, en 2008, il était intelligible à ce point que j'ai cru pendant un moment qu'il me parlait A MOI.
Ne me laissant pas démonter, je lui ai expliqué (en parlant bien devant le bouton de mon auto-radio), que d'une, je n'étais pas pédé, de deux j'étais marié, et de trois, qu'il n'insiste pas, aucune chance que je revienne si il ne faisait pas traiter sa déviation nasale (ras l'cul des ronflements de cet animal).

Sûr de mon fait, j'ai arpenté internet pendant trois jours pour dégoter la chanson originale.
évidement, cet enfoiré s'est arrangé pour faire disparaitre toutes les copies, et c'est avec regret que je ne peux vous faire partager que la version 2008 de cette chanson minable.

Paul Young, tu es n'es qu'un imposteur à la p'tite semaine, un contrefacteur du dimanche, et tu ne te joueras pas de tout ceux qui comme moi sont dotés d'une capacité étonnante  de mémorisation de memerdes.
En plus ta chanson à la con, c'est juste l'histoire de Sarko ("si tu reviens, j'annule tout"), de qui tu crois te moquer pauv'connard ? come back and stay ? C'est français comme concept ça monsieur, et puis c'est même pas une chanson, c'est un SMS, alors va te refaire ta mini-vague, tarlouze.


Edition : Il semblerait qu'une erreur se soit glissée dans ce billet, la photo de présentation étant celle de JENNIFER Young, la mère de Paul, auprès de laquelle je tiens à m'excuser.
Pour voir une photo du fils indigne, c'est ici.

Publié dans Arts et cultures

Commenter cet article

kikikentucky 15/02/2008 23:12

Grandeb, c'est tout naturel, je m'occupe personnelement de chacun de mes 17 lecteurs autant que faire se peut.Febreze, mes salutations en retour, et va pas traiter n'importe qui de senior non plus, j'ai tous mes cheveux MOI ;)envoie moi un mail sur opensec-yahoo francais, je te ferait parvenir mon numero avec joie.rappel febreze, ce blog est anonyme ...

Fabreze 14/02/2008 18:39

Je devance l'appel...même si j'ai pas 35 ans hi hi hi pour te saluer Mr Horse et toute ta petite famille, et aussi ne pas réagir à cet article pour seniors. Le temps passe, le souvenir reste ;), envoie moi ton tel pour prendre des news de vive voix.

grandeb 14/02/2008 10:07

Je suis très touché par cette attention. C'est ce qui s'appelle être proche de ses lecteurs. Merci beaucoup

kikikentucky 14/02/2008 02:50

en plus, le mot mini vague n'a ete place ici que pour te provoquer, tout comme "si tu reviens, j'annule tout" est pour attirer le pigeon sur une recherche google repandue ces derniers temps.

kikikentucky 14/02/2008 02:49

Mon psy m'a assure qu'une introspection trop profonde me conduirait a la folie meurtriere, je n'aborderai donc ni les illi nastase ni les pantalons de jogging adidas pattes d'ef, ni les chemises hawaiennes, ni les mini vagues, ni les pantalons deguy.En revanche, les sous-pulls en synthetiques ...